Rave Radio: Offline (0/0)
Adresse électronique: Mot de passe:
Listes
2008 December:
[ ]Mal de Terre 02
[ ]Mal de Terre 01
[ ]Is like you now you like is
[ ]no se lo que soy (i dont know what am i)
[ ]OOOO Love Lee Port Writs Dazzle Us
[ ]Philosophie 1
[ ]Kraboul
[ ]you think you can break the code.
[ ]Reflejos
[ ]roja luna
[ ]Another one.
[ ]Ruby Tuesday
[ ]Ravers Creed
[ ]Where Are You?
[ ]The Boiler Room
[ ]Speed Ball
[ ]Square
[ ]Rouge
[ ]My New Friend
[ ]Murphy
[ ]Invitation
[ ]Automatic
[ ](Red Death) Blotter Acid
[ ]Father
2008 November:
[ ]Anned
[ ]La perception des autres ...
[ ]Hymn to Lucifer (by Aleister Crowley)
[ ]Moron
[ ]Alice
[ ]Dans l'abstraite incertitude ...
[ ]Is N.E. Thing Wrong?
[ ]All The Four Got ten Words
[ ]Ode to Bass
[ ]Les brouillards de mon âme ...
[ ]Are Oui Won
[ ]You There
[ ]"Abelard to Eloise" by Roger Donway
[ ]A Ramble in St. James' Park by John Wilmot, Second Earl of Rochester
2008 October:
[ ]Mort 0.1
[ ]Liquid Bass
[ ]Les monuments
[ ]Steaks & pinte de lait
[ ]B2
[ ]L'assiette végétarienne
[ ]Vêtu de vertu
[ ]Les corps sans esprits
[ ]Copie sans titre
[ ]L'infinité de l'instant présent ...
[ ]Quand elle parle... (When Music Speaks)
2008 September:
[ ]Entretien avec un chat (Interview With the cat)
[ ]a Haiku (based on a true story)
[ ]Les femmes que j'aime
[ ]L'amitié
[ ]mon premier poem
[ ]L’amour dans le désespoir
[ ]Ma prison
[ ]A Paul, Oh 'Gs D Sigh Pull
[ ]Whay cue up?
[ ]just for a laugh
2008 August:
[ ]DÉPRAVATION !
[ ]mushie poem:o)
[ ]connection
[ ]-Mon rêve de lumière-
[ ]L'oiseau roi.
[ ]La Clé *)
[ ]Bill Kaulitz Fanfiction links.
2008 July:
[ ]You have no poems in our database [...]
[ ]SVP ÉLIMINEZ LE STRESS
[ ]| s | e | v | e | r |
[ ]Profit
[ ]John Cage
[ ]from Lolita
[ ]spent
[ ]BLUEPRINTS
2008 June:
[ ]Wontoness
[ ]Woman's Abuse
[ ]Once again Back the incredible
[ ]NeuroPOnephorine
[ ]Moving away
[ ]Lost in All; choice
[ ]Lost in Age
[ ]Lost in sight
[ ]Damn
[ ]Curse of the skies
[ ]Christmas Lunch (Pot Luck) I guess
[ ]L'intégralité de la spiritualité ...
[ ]Comme présent ...
[ ]Pour donner ...
[ ]Chaînes d'étoiles ...
[ ]L'Âme ...
[ ]Vulnérable
[ ]Mémoire d'une grande soeur
[ ]Voyage en trois temps
[ ]Chevalier de la cause perdue
[ ]Un rave... c'est quoi?
[ ]Un moment d'arrêt
[ ]Lost
[ ]IT IS MY NEW SONG!!!
2008 May:
[ ]Espace mort
[ ]Espace mort ii
[ ]Faire semblant
[ ]Army of one
[ ]Un long chemin
[ ]i am
[ ]love/hate
[ ]kids who are different
[ ]kids who are different
[ ]Thoughts of completion
[ ]Namaste
[ ]Une fleur Givrée
[ ]Parfaite harmonie ...
[ ]À l'unanimité ...
[ ]peut tu pour une femme heureuse
[ ]party machine
2008 April:
[ ]It isn't about violence
[ ]Valentine poem
[ ]How Many Miles
[ ]the best and shortest poem i've ever heard
[ ]Chickon...
[ ]Goodbye studio
[ ]Untitled
[ ]JUSTICE- D.A.N.C.E. (Lady_A rmx [aka sincerement])
[ ]I WANT TO DISAPPEAR
[ ]this isn't a poem it's a link for myself to remember for later
[ ]men is a dog
[ ]Les dernieres Roses Céleste ...
2008 March:
[ ]L'Éclair destiné ...
[ ]GRAND CORPS MALADE ma tete mon coeur
[ ]la spirale
[ ]So You Are See..
[ ]Heirlooms for your heart
[ ]teh since is me imsperation
[ ]I luv u babee
[ ]WITHOUT U
[ ]Iris (Goo Goo Dolls)
[ ]Monopolis
[ ]Il en faut peu
[ ]ça vient de la rue
2008 February:
[ ]Révolte et naissance d'une coloriée...
[ ]Spleen
[ ]Trahison de l'esprit
[ ]Brume
[ ]Waking from a bad dream
[ ]Puissance invisible !
[ ]Le Passeur
[ ]L 3
[ ]This week-end
[ ]Trésor
[ ]Poem Title:
[ ]Mordre à l'hameçon
[ ]Lui, ou moi?
[ ]A mon amour pour la st-valentin
[ ]Mes compliments ...
[ ]elle connait son nom
[ ]spanish flea
[ ]Elemental ...
[ ]Esclave?
[ ]Docteur Jwa
[ ]Hercule?
2008 January:
[ ]Loco Emotive
[ ]Lydianaël<3
[ ]Crise grise!
[ ]The coolest revolution
[ ]Le syst’aime
[ ]Le bal politique
[ ]Éveil
[ ]Janvier sale putain
[ ]Ni rien.
[ ]Words for ravers
[ ]Délire d'une date hystérique
[ ]Psy Trance is what i spin.
[ ]I live for Hardstyle baby!
[ ]Mass
Title:mon premier poem
Posted On:2008-09-10 15:43:12
Posted By:» MoonlightDancer
Je ne suis qu'un homme simple, cherchant à se connaître lui-même, je ne suis que ce que tu vois devant toi. Coureur de jupon en mes heures, je ne cherche pourtant que l'amour, l'amour sincère et véritable, une âme-soeur que je pourrais protéger, qui se blottirait dans mes bras pour si endormir d'un sommeil paisible et confiant. Je t'offre ces quelques lignes témoignage de solitude en ce bas monde pourtant si peuplé. Ces quelques lignes sont tout ce qu'il me reste de ce monde éternel et fantastique qu'est ma conception de l'amour, mais la dure réalité ne briseras que mon corps mais pas mon coeur, ni mon âme, qui se nourrit de l'amour, tel un océan et plus vaste que le ciel, mais aussi beau que le lever du soleil au loin, que l'on regarde assis auprès d'un arbre sur la colline, en ce monde qui est le mien, là oû les rèves deviennent réalité et ou l'amour naît pour la première fois tel un oiseau prenant son envol dans le ciel d'azur.

Je ne cherche pourtant qu'à faire de ce monde qui est l'amour une réalité, avec ma douce moitié, mon âme soeur, ma vie, mon amour. L'éternel chemin qui nous sépare, je désire de tout mon être le voir réduit à néant mais je ne peux le faire seul car la force de l'amour ne vient qu'avec l'amour de l'être cher. J'ai révé des moments ou tu me rendrais cet amour que je te porte, cet éternel amour d'oû seule la perte est inconcevable, cet amour ou le temps ne coule plus, cet amour qui est le mien et que je ne puis le partager qu'avec toi. La jalousie n'est qu'une conception que je n'ai point, mais l'envie est une chose qui me tue à petit feu car je te désire si profondément que seul ton doux toucher, ton merveilleux baisser ne puisse me satisfaire. En ce bas monde j'ai écrit ces quelques lignes à mon effigie pourtant je n'ai retenu qu'une lecon que je concois dans le rêve qui est le mien : Seul l'amour véritable et sincère peut faire naître l'amour.

Je continue cette histoire d'amour quelque peu enfantine mais pourtant bien rèelle en ce monde qui fuit et se perd. Lorsque j'ai vu pour la première fois ce lever de soleil et que j'ai vu ton visage éclairé par cette lumière divine, j'ai su, même si ce n'était qu'un rêve commun, que l'amour nous protègera du temps et de la perte, car ma seule véritable peur est et sera toujours de te perdre sans pouvoir te retrouver un jour. Car mon amour pour toi est solennel et juste, la seule promesse que je puis te faire est : Je t'aime, je t'ai aimé et je t'aimerai pour toujours et l'éternité ne pourra que renforcer cet amour.
mia belisima, mi amor
Commentaires des membres
Aucun commentaire du membre disponible...