Rave Radio: Offline (0/0)
Email: Password:
Listings
2005 December:
[ ]Prepping for the NeonLovesParis NYE party...
[ ]l'electro a sherbrooke
[ ]dec. 22, 2005
[ ]Reflexion sur le silence
[ ]Bleach closing
[ ]a trancy guy
[ ]La relève RAVE est en marche...
[ ]Romaji
[ ]Win my cd !
[ ]og
2005 November:
[ ]Event Hardcore avec DJ-Dione/ENOID
[ ]Mon sommeil
[ ]muhahahaha
[ ]Reflexion sur le vice
[ ]...
[ ]plur?
[ ]Undenied
[ ]yyyyyyyyyyyyaaaaaaayyyyyyyyyy
[ ]pokus
[ ]toi
[ ]Paul Personal Journal DO NOT READ
[ ]so what the hell?
[ ]My religion.
[ ]H fo the hizzo!!
2005 October:
[ ]cant sleep
[ ]Je dormais. (version raccourci)
[ ]Faire le tri
[ ]Quelques Données De Base Sur l'Univers
[ ]wierd
[ ]JOKE inside!
[ ]I love Rave.ca
[ ]lunch break
[ ]BLACKLIGHT
[ ]Rectification!
[ ]FUCK IT .......
[ ]Dire qu'il y a du monde qui lit ca!
[ ]me
[ ]My cd now @ AtomHeart
[ ]title
[ ]Mon conte pour enfant : ISiLDOR
2005 September:
[ ]Somewhere out there...
[ ]i'm bored
[ ]dkouragé
[ ]F**k you
[ ]Water Carrier
[ ].....
[ ]New Song
[ ]Win CD
[ ]Le sirop antitoussif.. ça gèle en criss (pis ça rime!!)
[ ]salut !
[ ]ah lamour
[ ]Trucs pour attirer ''l'attention...'' d'une femme
2005 August:
[ ]Jeune, Candy et tant de temps a perdre.... !
[ ]Story Of Evil-Ution
[ ]Je Me Souviens . . .
[ ]phrases et pensées personnelles quelconques
[ ]Oh le raunch
[ ]burning man
[ ]just un-married
[ ]3. 2. 1.. BLAST OFF!
[ ]Interesting
[ ]Je suis un aviateur chinois.
[ ]Comment survivre dans des cas extrèmes.
[ ]Shooting Star
[ ]Time
[ ]Update
[ ]free+attraction in your space
[ ]sane as hell
[ ]Ca va vite!
[ ]to: mr.greedy
[ ]Je veux trop aller au Sziget !!!
[ ]Kossé ca st'option là?
2005 July:
[ ]Karma
[ ]lisez si vous avez le courage...
[ ]FIRST TIMER!
[ ]Je l'aime ma soeur
[ ]Friday July 8th 2005
[ ]wish you were here
[ ]because
[ ]Internally Bleeding
2005 June:
[ ]Ding dong, knock knock, hoolly hooo!
[ ]day 4
[ ]you know...
[ ]2people
[ ]in hong kong we kill you thwee time befowe you hit the floow.
[ ]why everything sucks...
[ ]se tuer à petit feu...
[ ]bump and shake that deriere..
[ ]batti man..
[ ]Some bitch killed my son with a coat hanger..
[ ]killer tomatoes
[ ]This is the rythm of the night.. the nighhht
[ ]meeeooowww
[ ]Its not easy being cheesy!!
[ ]gen wednesday 5:15 @ Peel SAQ
[ ]Fool of Muchaku - Part II
[ ]IM SO INLOVE!!
[ ]W.e.D..n.E.s...DA.y!
2005 May:
[ ]FINISHED
[ ]quoi le fuck
[ ]Le Weekend.
[ ]ok.. WOOW!!
[ ]this is how we doo
[ ]good luck good luck...
[ ]killing in the name of
[ ]24hrs+ 24hrs
[ ]+24 hours
[ ]so cracked yet so satisfied
[ ]afnsd,gnvowefjqef;
[ ]Smooth Criminal.
[ ]TAKE ME TO THE HOSPITAL
[ ]Nous sommes nos propres sauveurs
[ ]*YYYYYYAWN*
[ ]Fool of Muchaku - Part I
[ ]Life is pretty
[ ]Profound Emotional Paroxysm; Diseases Of The Consciousness
[ ]DON'T BLAME THE DRUGS
[ ]hor
[ ]hmmm
[ ]Help!! Statistics!!
[ ]the under dog's on top
[ ]Hate it or love it!
[ ]Life
[ ]Feelings
[ ]i h8 everything
[ ]aahhhjooobooohhooohooo
[ ]I wish..
2005 April:
[ ]no topic
[ ]HOOOOO.MYGAWD!
[ ]je vais pas a GMS
[ ]iM sO wIkKeD cOoL!!
[ ]more work journals
[ ]My super duper Deviantart Page
[ ].BlOw Me.
[ ]*proot*
[ ]Peace.
[ ]why?!!!!!!!work?!!!!
[ ]sick
[ ]ooouuuccchhhhh
[ ]Birthday!
[ ]Men Confese, the fragrance they felt hard for...
[ ]Laundry day!
[ ]i had a ferry ferry good nite on friday apr 15th.
[ ]today is tuesday
[ ]Flag Carrier
[ ]Everyday
[ ]The Day After
[ ]Sick
[ ]Today
[ ]Playlist April week 2, 2005
[ ]crap
[ ]Define: "Bleh"
[ ]L'hypocrisie...
[ ]Renewed
[ ]Tomorrow is my 20th!
[ ]Reflections
[ ]Sometimes
[ ]well..
[ ]Damn me! Late night zombie thoughts.
[ ]arg.
[ ]societys shit chosen by god discrace the rest
[ ]Thug Life...How the PS2 brought out that gangsta in me Part.1
[ ]Positive Encouragment.
[ ]*Atchou!*
[ ]Playlist for April 1st-3rd , 2005
[ ]For Gen.
2005 March:
[ ]Spring into summer!
[ ]tonight is..Long Island Fest. 2005
[ ]Kali
[ ]Its a beautiful wednesday *sings*
[ ]Spring
[ ]Somber
[ ]Chocolate
[ ]thurs Mar 17th
2005 February:
[ ]People. Raves. Death. Badly structured, full of ideas.
[ ]teh superbowl!!
[ ]Cities of the Dead
[ ]Blood Magic (A Prelude to Slytherin Solidarity)
[ ]The Day I Tried to Live
[ ]Slytherin Solidarity: Canto V - One for the Razorbacks (Part II)
[ ]Slytherin Solidarity: Canto V - One for the Razorbacks (Part I)
[ ]poem part 2
[ ]poem part 1
[ ]D.I.A.
2005 January:
[ ]20 minutes!
[ ]up an atom
[ ]ARGH!
[ ]Post numero duos
[ ]I get a journal!
[ ]new
[ ]trgfshndfg
[ ]Slytherin Solidarity: Canto IV - Red Moon Rising (Part II)
[ ]Slytherin Solidarity: Canto IV - Red Moon Rising (Part I)
Title:Mon conte pour enfant : ISiLDOR
Posted On:2005-10-03 14:16:12
Posted By:» karpe
Isildor le rêveur


Isildor aux cheveux de boucles d'or
Nez pointu quelque peu trapu est seul dans son lit.
Son imagination débordante fait de lui un être extravagant et de surcroît solitaire aux yeux d'autrui.

Fixant tranquillement son plafond il décida tout d'un coup avec ses yeux, d'abattre toutes les barrières qui l'emprisonnaient. Totalement fasciné par l'étonnant spectacle que ses pupilles s'en dilataient. Ce qu'il voyait était un ciel noir qui le couvrait d'un étourdissement soudain. Il en perdit tout sens de gravité. La seule chose qui pouvait le retenir de ne pas tomber était son lit moelleux. Il se sentait si seul dans ce noir avide qu'il décida d'aller plus loin, d'explorer voir si la noirceur avait une lueur.

Il prit donc son compagnon, Milan le serpent, et lui demanda de l'aider à voyager à travers le ciel. Et aussitôt Milan lui répondit”: Issssssssildor, vossssss orrrrdres ssssseront exécutés." Tout d'un coup, des ailes poussèrent comme des fleurs aux couleurs multicolores du printemps et paf! A gauche, pouf! A droite.

Notre ami Isildor en était fasciné et sauta sur son lit et s'exclama: "Regardes Milan, tu n'es plus un serpent mais un dragon, le plus beau des dragons! Tes ailes ressemblent à des arcs-en ciel et elles sont magnifiques!" Milan baissa la tête, acquiesça et lui répondit d'une voix calme mais qui englobait l'atmosphère: "Cramponnez-vous maître, nous partons". Isildor prit la barre du lit et ils décollèrent d'une vitesse foudroyante et exaltante. Il quitta désormais sa prison pour d'autres horizons.
Aurevoir lui fit-il d'un geste de la main.

Milan demanda à son jeune ami”: Où allons nous nous diriger maître?"
Isildor lui répondit. "Tout droit, allons voir ce qui nous attends, prenons garde devant il me semble qu'il est..." Et ouffffffffff! de justesse il contourna un satellite qui polluait le beau ciel.
Ils dépassèrent la lune, mars et même pluton sans trouver quoi que ce soit qui pourrait même être intéressant. Voyant des cercles colorés quelques temps après Pluton, ils décidèrent après s’être consultés de s’en approcher.

Plus ils s'approchaient, plus ils voyaient que ces cercles étaient un tourbillon d'une couleur bleutée. Ils tentèrent leur chance et en s'approchant, flouuuup! le tourbillon les aspira! Isildor tomba et dégringola de tous côtés puis, épuisé de cette chute, s'endormit aussitôt. Quelque temps après, quand Isildor s'éveilla, il vit qu'il flottait dans un univers remplis de petits êtres brillants.

L'un d'entre eux s'approcha d'Isildore. C'était une petite étoile toute illuminée. Coquette, elle était, et d'une voix douce et sereine aborda Isildor en lui demandant ce qu’il faisait là et me disant que ce n'était point ma place. Isildor s'aperçu du même coup que son bon ami Milan avait disparu! Il scruta
l’horizon à sa recherche mais sans succès et se mis soudainement à pleurer la disparition de son valeureux ami.

La petite étoile était attristée et lui demanda ce qui se passait et il lui expliqua la situation.
Elle lui dit “: suis-moi, nous allons le retrouver ton ami Milan." Mais il répliqua”: Comment pourrais-je vous suivre, je flotte suspendu dans les airs!" Mais en disant cela, Isildor s'aperçu qu'en ballottant ses bras de bas en haut et aussi ses jambes, il pouvait se déplacer. Il nageait parmi les étoiles! Quelle sensation extraordinaire! Elle dit ensuite qu’aussitôt avoir retrouvé mon ami, elle nous emmènerait sur la planète Vahala pour que nous puissions rencontrer la princesse.

Pendant qu'il nageait parmi les étoiles, il vit que certaines d'entres-elles étaient moins illuminées que les autres. Elle lui expliqua que depuis peu une sorte de fléau s'était abattu sur eux. Que selon la prophétie, un être provenant des étoiles serait le seul à pouvoir enrayer ce fléau. Serait-ce lui, Isildor, cet être? Si oui, pourquoi l’avoir choisi lui?

Quelques questions et inquiétudes allaient et venaient dans sa tête mais sa préoccupation actuelle était de retrouver son ami Milan. Cette bonne amie étoile demandait souvent à ses compagnons des informations et des directions s’ils avaient vu quelque chose d'inhabituel. Après quelques temps, il vit au loin une forme brillante et plus grande que les autres.


Mais oui, c'était lui, je le sentais dans tout mon être, mon cher ami Milan! Ma joie fût-elle que je ne pu m'empêcher de crier son nom: " Milllllllannnnnnn!!!"
Il était là, à discuter avec d'autres étoiles et me fit un clin d'oeil qui, aussitôt me remplit de joie! "Vous êtes là maître, je ne m'attendais pas à vous voir car je repartais à votre recherche moi aussi et on ne se serait peut-être jamais trouvé si je ne m'étais pas arrêté pour parler à ces étoiles. On a eu beaucoup de chance! "

Je lui répondis sans cacher ma voix qui vibrait d'excitation de le revoir enfin:
"S'il vous plaît Milan, arrêtez de me donner le titre de maître, vous êtes mon ami!" Immédiatement milan fût remplit d'une joie telle que pleins de petites mains et de bras apparurent sur lui et rétorqua: " Alors où allons-nous Isildor?"

"Nous allons voir la princesse de Vahala et ma bonne amie l'étoile va nous y conduire." Alors tous trois ils se dirigèrent en virevoltant tellement que cela paru aux yeux des autres comme une danse synchronisée et avec la lumière que produisait l'étoile on aurait dit de la poésie.

Entouré d'une bulle, le pays de Vahala était un immense bout de terre qui flottait lentement dans l'espace. Quand ils entrèrent dans la bulle, ils virent des couleurs virevoltant, voyait des gens souriants, fêtant, des inventions qu'il n'aurait jamais pu imaginé ou croire possible sur Terre. Des rivières turquoise qui se dirigeaient vers le palais de Vahala fait de cristal qui ressemblait à une fleur qui étincelait parmi les étoiles le rassurait sur ses émotions et se sentais très confortable. Ils arrivèrent donc au palais où deux gardes aux chapeaux quelque peu farfelus les accueillerent. L'étoile leur dit qu'ils venaient rencontrer la princesse et qu'elle emmenait deux personnes qui pourraient fort bien l'intéresser pour leur problème actuel. Les deux gardes leurs firent révérence réservée à la noblesse et ouvrirent les portes du palais.

Au loin, ils aperçurent une femme assise sur un trône qui avait la forme d'une main. Isildor s'approcha et vit qu'elle était occupée avec un valet et attendit. Après un bref moment elle se leva. Quand Isildor la vit s'approcher il fût étonné et gêné par son regard et sa prestance. Elle dit: " Bonsoir Pirocha, reine des étoiles, que puis-je pour vous?"

Pirocha répondit: "Je vous emmène deux visiteurs provenant des étoiles chère princesse." La princesse eût un regard étonnée et intéressé”: Des étoiles vous dites ma chère Pirocha?" Elle répondit du plus grand sérieux qu'elle le pouvait: "Oui ma chère princesse tous les deux des étoiles." La princesse s'agenouilla et un silence d'or s'installa dans la pièce. Isildor se racla la gorge et dit: "Levez-vous princesse, Milan et moi, venons de la planète Terre et c'est en se promenant parmi les étoiles, en se perdant et en se retrouvant grâce à la reine Pirocha que nous sommes ici. La princesse les regarda d'un air bienveillant et leur demanda”: Pourriez-vous me décliner vos noms?" Isildor lui répondit aussitôt”: Je me nomme Isildor et voici mon fidèle compagnon Milan." En disant cela il remarqua que les cheveux de la princesse changeaient de couleur à chaque fois qu'elle parlait.

"Comme vous savez, je suis la princesse de ce royaume et je me prénomme Butane.
Notre univers est compromis par un véritable malheur et il se meurt de jour en jour. Un de nos prophètes avant de mourir nous a laissé une prophétie comme héritage. Qu'une personne venant des étoiles serait la seule clé pour penser toutes les blessures causées par ce fléau ! Alors étranger, êtes vous notre seul espoir? Je vous en prie, aidez-nous!

Isildor ne perdit pas une seconde pour lui répondre”: Princesse Butane, nous allons certainement vous aider mais il vous faudra nous dire comment." La princesse leur demanda de la suivre et ils franchirent un nombre incalculable de couloirs et monter plusieurs escalier pour s'arrêter enfin au dernier et, en regardant tout autour pour la première fois, il remarqua des écritures sur les marches. Il se garda bien de demander à la princesse ce qu'elles signifiaient. Ils arrivèrent dans une bulle où flottait une autre bulle comme celles que font les enfants quand ils en soufflent et souvent quand il était plus jeune, Isildor avait un malin plaisir d'en faire et de courir pour les crever une après l'autre.

Ils arrivèrent près d'une petite table ronde et au milieu se trouvait une fleur dans un bocal. "Je vous présente la fleur Dana qui depuis peu s'est endormie et nous ne savons pas pourquoi. Elle est la racine de notre univers, l'âme, la balance et voue êtes les premier et les derniers à la voir et c'est pourquoi je vous demande de trouver comment la réveiller ou la guérir.
Elle est trop précieuse pour nous, alors comme je ressens venant de vous une bonne aura, je vous ai donné le privilège de la voir.

Isildor en se prosternant dit”: princesse, elle est infiniment belle cette fleur! Milan et moi allons faire notre possible pour vous aider. Milan fit comme Isildor et répondit”: Certainement princesse, une si belle fleur ne doit point dormir." Ils s'en retournèrent à la salle du trône de la princesse repassant par tous les couloirs et toutes les portes. Elle leur indiqua d'aller au Nord et rencontrer les Zagachi et qu'eux sauront sûrement les aider. Elle leur donna comme présent à tous deux, une feuille en cristal bleuté et dit”: Avec ce présent, ils sauront que vous êtes envoyés par moi mais ne la perdez point."

Ils dirent au revoir à Butane la princesse, à Pirocha la reine des étoiles et se dirigèrent vers le nord.

"Bonne chance mes amis, ce fût un plaisir de vous connaître"


Quand ils sortirent du château, le chemin qu’ils prirent était pavé de pierres musicales et ils s’amusèrent à créer une musique tout en marchant. Après quelque temps ils arrivèrent devant une immense forêt. Un écriteau leur indiqua que cette forêt se nommait : "La forêt de l’oubli" Ils la dépassèrent et une petite voix résonna : " Hum, hum… Noble voyageurs courageux, bienvenu dans la forêt de l’oubli entrez-y sans souci, et n’ayez crainte pour votre vie car ceci est la forêt de l’oubli."

L’effet de surprise passé, et quelque temps dans les bois sans rien pour les arrêter sur le chemin, la fatigue par contre commença à les envahir car la nuit sombre commença à tomber. Isildor terrifié par tous les bruits de la nuit regardait partout ainsi que son meilleur ami Milan avec des yeux suppliants de s’arrêter pour être capable de dormir pour ne plus entendre ces bruits.

Seulement avec la lumière que produisait le yeux de Milan, les deux amis se couchèrent et Milan prit Isildor sous ses ailes pour le protéger du froid et d’éventuels prédateurs. Milan lui chanta tout doucement une berceuse pour l’endormir ce qui fonctionna à merveille.


Quand il se réveilla Isildor ne reconnaissant plus du tout l’endroit s’écria : " Dragon, qui est-tu, que me veux-tu et que fais-je dans cette immense forêt que je ne connais pas?" Il se mit à pleurer toutes les larmes de son corps et Milan faisait de son mieux pour le consoler et en même temps réfléchissait comment guérir son ami du sort de la forêt de l'oubli avant qu'il ne soit trop tard et qu'il oublie trop de choses. Soudainement Milan eût une idée : Il prit délicatement le bras de son compagnon mais ce ne fût pas chose facile car Isildor tremblait de frayeur et se débattait lui qui ne reconnaissait pas du tout son ami. Du bout de sa plus petite griffe Milan fît une petite entaille dans le bras d'Isildor et de peine et misère lui donna une goutte de son sang car d'expérience il savait son sang magique. Celui d'Isildor est rouge et celui de Milan d'un blanc crémeux.

Quand Isildor reçu la goutte de sang de Milan, instantanémement il demanda à Milan”: Je viens de me réveiller et j'ai un énorme mal de tête. Ai-je dormi longtemps?" Juste avant que Milan eût le temps de répondre, ils sentirent des flèches d'une longueur de un centimètre les atteindre et ils se rendormirent aussitôt. Une tribu assez qu'ils jugèrent primitive était là, à leurs pieds quand ils se réveillèrent.

Maquillés, peau foncée, chaussés de mocassins, et couvert d'une peau d'animale assez bizarre les regardant et attendant la suite des événements. Finalement, l'un d'entre eux s'avança et lança à leurs pieds les deux feuilles que la princesse Butane leurs avait donné avant de partir et il dit”: Oh étrangers, mon nom est Zagachi et je suis vraiment désolé de vois avoir dérangé sur votre chemin mais en ces temps pénibles nous devons rester sur nos gardes. Vous avez avec vous une feuille de cristal marque de la reine de ce pays et votre présence parmi nous est la bienvenue. J'aimerais bien discuter la raison de votre venue parmi nous autour d'un bon feu à notre camp mais si vous désirez quitter, vous êtes libres. Isildor, le visage fendu d'un grand sourire répondit”: Zagachi, la princesse nous a demandé de venir te voir car nous avons à discuter du fléau dont cette planète est atteinte."

Ils allèrent s'asseoir autour d'un feu immense et accompagné d'un tamtam certains membres de la tribu ainsi que Milan qui dansait tellement d'une drôle de façon que tout le monde riait de bon coeur. Le festin terminé et la panse de tout le monde bien remplie, Isildor alla s'asseoir à côté du gourou et la discussion commença.

" Isildor, je vous présente mon fils Gaby, le meilleur des guerriers. Tout comme vous il était perdu et je l'ai adopté et formé pour qu'il soit tel qu'il est aujourd'hui." Gaby était un guerrier bronzé aux cheveux longs et bruns, qui était un être reposé et réfléchi mais rapide et rusé. Zagachi reprit la parole”: Cher Isildor, dernièrement j'ai consulté l'oracle qui me révéla que la couleur de la rivière Malawi au Nord-Ouest avait changé de couleur, d'odeur et même la nature tout autour avait changée elle est sombre et vorace et qu'un être ténébreux nous y attend. C'est pour cela que j'envoie Gaby pour vous accompagner car il connaît les chemins et les dangers qui vous guettent et pour avoir plus de protection pour mener à bien votre mission.
Gaby est muet mais il a les mains les plus rapides que je connaisse."

Isildor était tellement bouche bée de la généreuse offre du gourou qu'il bégaya quand il lui dit: ” Je vous remercie du fond du coeur cher Zagachi et je ne sais comment vous remercier." Alors, la fête et la danse se continua jusqu'à tard dans la nuit et Isildor se montra un excellent élève pour apprendre le langage de Gaby pour qu'ils puissent se comprendre durant le voyage.

Plus tard après avoir dormi et bien mangé avant la route, nos trois compagnons prirent la route que suivait la rivière Malawi pour arriver à sa source. Plus ils se dirigeaient vers le nord, plus la route devenait pénible autant mentalement que physiquement car ils luttaient contre le vent froid glacial. Plus loin une montagne les arrêta mais ils la contournèrent et enfin arrivés à la source, ils commencèrent à explorer les environs. La première chose qu'ils virent fût que la rivière était de couleur argent et rouge et elle s’écoulait d’une petite fissure de la montagne. Isildor scrutait les environs pour voir s’il verrait quelque chose pour éclaircir ce mystère mais ce fût sans succès. En discutant avec Milan, Isildor vit du coin de l’œil une ombre bouger à gauche des rochers.

Soudainement Isildor s’écria : “Qui êtes-vous? ?Arrêtez de vous cacher et montrez-vous!? Soudain le vent s’accéléra et les nuages de bulles devinrent de couleur rouge vif et noir. L’ombre noir tout d’un coup virevolta et on aurait dit des draps qui flottent au vent. Effectivement, c’était une cape qui l’aidait à se cacher aux yeux d'autrui mais certes pas aux yeux d’Isildor. Quel spectacle abominable que cet être offra: il avait l’air d’un vieux sorcier avec son nez fourchu et ses yeux d’un bleu des plus glacial qui tournait au noir.

Le sorcier parla d’une voix à peine audible : “Tiens, tiens, de quelle force tirez-vous le pouvoir de me voir jeune homme; Serait-ce le sang de votre ami le dragon de qui vous auriez eu ce don? Certes cela est très intéressant.?

Isildor répliqua : ?Arrêtez ces sornettes je ne vous connais pas encore et je vous déteste déjà; Est-ce vous qui avez contaminé cette eau? Celle que toute la planète a besoin? ? Le sorcier répondit avec un sourire mesquin : ? Non je l’étudie pour voir ses effets.?

Isildor s’écria : ? Menteur! Rendez la pureté à cette eau sinon…? Le sorcier qu'à vous trois vous aller réussir à me tuer?
MOUHAHAHA! Petits êtres innocents savez vous au moins qui je suis? Je suis le Grand Zatara, le seul et unique maître de ces lieux le dieu qui décide de l'avenir de la cité. En un clin d'oeil je pourrais anéantir l'univers. Et vous, vous êtes faibles, restez-le! Ces eaux ont des pouvoirs et avec eux je créé mon propre univers. Je décide ce que je veux. Pauvres idiots que vous êtes joignez-vous à moi et régnez à mes côtés. ? Le sorcier vit que personne ne répondait à son attente, dit : ?Bon vous ne me donnez pas le choix vous venez de décider vous-mêmes de votre sort et me fera un immense plaisir de l'exaucer."


Zatara d'un coup sec se camoufla avec sa cape et disparut. Pendant un moment ce fut le calme plat, mais un calme à vous glacer le sang. Tout d'un coup, ils furent entourés de vingt-cinq Zatara et les compagnons se resserrèrent pour former un triangle pour se protéger d'une attaque en scrutant chacun des Zatara pour voir lequel agirait en premier. Zatara se mit à faire des incantations et ses sosies l'imitèrent en tout point. Le son de sa voix multiplié par les vingt-cinq résonnait ténébreusement dans tout l'univers. Le ciel tourbillonnait et devenait de plus en plus rouge.

Isildor réfléchissait et comme ses amis, il surveillait les sosies pour voir lequel trahirait l'original. Soudainement, Isildor regarda au sol pour voir s’il ne trouverait pas un objet qui pourrait l'aider.

Il trouva une roche avec un côté luisant qui faisait effet de miroir et il se mit à tourner à l'intérieur du cercle pour voir lequel des Zatara reflétait sur la pierre. Isildor lâcha un cri et cela déconcentra son adversaire. Milan, qui avait suivi le manège d'Isildor était tellement en colère qu'il était devenu tout blanc et en regardant Zatara dans les yeux, s'illumina et lui souffla de toutes ses forces un jet de glace. Du même coup, Gaby s'élança comme une flèche sur Zatara et le frappa de son épée tellement rapidement que personne ne le vit faire. Zatara le sorcier le plus puissant de la planète Vahala éclata en morceaux. Suite à ce coup, le ciel fit entendre un grondement très profond et un éclair surgit de nulle part et tomba en plein milieu des compagnons et les propulsa assez loin les un des autres.

Isildor et Gaby se relevèrent et partirent en courant vers Milan qui lui, gisait sur le sable. Ils s'aperçurent que le sang blanc crémeux de Milan s'écoulait doucement du coté de son corps. Isildor pleurait l'état de son meilleur ami. Milan dit d'une voix très faible”: Je suis désolé je n'ai pas pu éviter la foudre et je sens que je n'ai plus beaucoup de temps à vivre. Tu n'as plus besoin de moi à présent car je ferai toujours parti de toi et je serai toujours là où tu iras. Maintenant, tu dois m'accorder une faveur, mon sang a une propriété magique; tu dois me lancer à l'eau et mon sang se répandra dans la rivière et va la guérir.

Isildor qui pleurait toujours ne bougea pas il se contentait de dire”: Non c'est impossible, pas toi, tu es le meilleur des dragons..." Gaby entreprit de prendre le dragon dans ses bras et Milan lui dit doucement”: Fait-le je t'en prie la seule chance que nous avons pour sauver le monde est celle-ci." Gaby le mit dans l'eau et il glissa tranquillement loin de leurs yeux et soudainement des centaines d'étoiles et d'étincelles sortirent de l'eau qui tranquillement retrouva sa chaleur et sa couleur argentée. Les étoiles montèrent vers le ciel et formèrent une constellation en forme de dragon qu'ils surnommèrent Milan.

Sur le chemin du retour, Isildor demeura muet attristé par la perte de son meilleur ami. Arrivé au village du guerrier Gaby il lui fit ses adieux et s'en alla au château seul. En y entrant il était d'humeur maussade il raconta leur aventure à la princesse et elle fût atterrée par la terrible nouvelle de la perte de Milan. Elle le remercia au nom de son peuple et fit la promesse qu'il y aurait une statue en leur honneur et avertirait les astronomes d'officialiser le nom de Milan pour la nouvelle constellation.


Elle lui fit boire une boisson au goût velouté qui l'aida à mieux se sentir et lui dit que son plus cher désir pour le moment est de rentrer chez lui. La princesse butane appela son magicien qui fît apparaîtr
Member Comments
No member comments available...