Rave Radio: Dj Snakeone - Afterparty Of Partygirl (0/32)
Correo electrónico: Contraseña:
Archives
October 2013 (1)
December 2012 (2)
September 2012 (1)
August 2012 (1)
July 2012 (1)
June 2012 (2)
May 2012 (2)
April 2012 (2)
February 2012 (2)
January 2012 (4)
December 2011 (3)
November 2011 (1)
October 2011 (3)
September 2011 (3)
August 2011 (3)
July 2011 (2)
June 2011 (3)
May 2011 (2)
April 2011 (1)
March 2011 (2)
February 2011 (4)
January 2011 (2)
December 2010 (3)
November 2010 (4)
October 2010 (1)
September 2010 (1)
August 2010 (1)
July 2010 (3)
June 2010 (9)
May 2010 (2)
April 2010 (4)
March 2010 (9)
February 2010 (4)
January 2010 (4)
December 2009 (6)
November 2009 (9)
October 2009 (7)
September 2009 (8)
August 2009 (4)
July 2009 (4)
June 2009 (12)
May 2009 (13)
April 2009 (11)
March 2009 (7)
February 2009 (9)
January 2009 (8)
December 2008 (17)
November 2008 (15)
October 2008 (16)
September 2008 (5)
August 2008 (6)
July 2008 (10)
June 2008 (6)
May 2008 (17)
April 2008 (17)
March 2008 (24)
February 2008 (17)
January 2008 (13)
December 2007 (12)
November 2007 (25)
October 2007 (13)
September 2007 (16)
August 2007 (37)
July 2007 (11)
June 2007 (11)
May 2007 (26)
April 2007 (17)
March 2007 (22)
February 2007 (21)
January 2007 (20)
December 2006 (29)
November 2006 (26)
October 2006 (23)
September 2006 (22)
August 2006 (31)
July 2006 (15)
June 2006 (19)
May 2006 (21)
April 2006 (12)
March 2006 (12)
February 2006 (13)
January 2006 (20)
December 2005 (12)
November 2005 (14)
October 2005 (21)
September 2005 (14)
August 2005 (20)
July 2005 (8)
June 2005 (18)
May 2005 (29)
April 2005 (40)
March 2005 (8)
February 2005 (10)
January 2005 (9)
December 2004 (4)
November 2004 (2)
October 2004 (2)
September 2004 (1)
July 2004 (2)
May 2004 (4)
April 2004 (1)
February 2004 (3)
January 2004 (5)
December 2003 (2)
November 2003 (3)
October 2003 (3)
September 2003 (2)
August 2003 (2)
Tag Cloud
 (394), Djinthebox (22), Trance (18), Dj In The Box (16), Rave (14), Dj In The Box! (11), Podcast (10), 2009 (8), Music (3), After (3), Inthebox (3), Techno (3), Muzik4machines (2), Black Magik (2), Love (2), Deejay (2), Stylised Mannequin (2), Lantreh (2), Saphir (2), "dj In The Box!" (2), House (2), Mks50 (1), Tx81z (1), Mfc42 (1), Dbx (1)
» nads on Sun Oct 30, 2005 @ 8:29am
Title:cant sleep
Posted On:2005-10-30 08:29:29
Posted By:» nads
i am here sitting in my living room cause i cant sleep. why? well obviously drugs. hmmm had a realy good might though, twas my b-day and it actualy was realy cool. i got to take a hike with a special someone and dance in my room all night. but now its at the pint where u try to sleep but cant. you lay there feeling your body go into sleep mode, and it fels nice. but your mind, thats whas the fucked up part it. cause it dosnt fucken shut up. should i get up? nope feel myslef falling asleep, nope wanna get yp, nope i'm good here, ahhh fuck it get up smoke a joint and that is where i find myslef now. tierd but wide awake is alwupasyed a fucked u feeling. u just dont now. verytjing feels real but kinda not. mind races with totlay fucken stupid shit. one that kinda stood out at me though was a thaught that i had in the shoewr. when i was kinda going threw this sdame thing in my mind and then i thaught that a cool book would be about this person whoo meets a friend and most of the bk, well actualy better for a short stiry, ne ways, most of it is basicaly dialoge between 2 people. one just meeting a friendly but kinda odd person. rhey develope this bond. like nothing person number 2 had b4. but things start going wrong. his friend didnt turn out to be that nice of a person afetr all and started suggesting things. i'm going realy a=over blown on a small thaught well ne ways turns out that the person frienfd was reaky his subconcious, i probably spelled that wrong among with many others, typos too probab;ly, i'm not even realy looking at what i'm writting. well every so offten i'll glsce up to the screen and fix something. funny i did it as i typed it, didnt put a space btewwwn the r and the f.must change song, one that palying is anoying, there u go, city of angels, much better than what was playing. i'm in a realaxo music mood. after a night of dancing its nice yo lithen to calming music. both my feet are realy asleep, bad feeling but i type about it but actualy dont do ne thing about it . . theere u go, found a more confy possition. i dont ven nknow why i;m wrtitting half this crap. well actulay oviously i do, drugs. i think minus the e and bit of spped. i'd probably be fast asllep in my room. but here i am typing and typing, about nothing realy. headaches suck. i feel slppep coming on though. like someone u know is behind your shoulder but u dont turn around and look at cause u think ur just being paranoide. but nope sure enough u turn around and there he is satring u in the eye, tierndess. then u glare at him for abit then decide thta hes right and u folow him to dream world. i have a family dinner to go to in like 7 jours or so, well 8 ne ways. ythat should be fun. i hope what ever sleep i do get is enough to kick it off. i doubt it though. its going to be the first time my boyfriends going to meet my parents. greta ideas eh, well i'm sure we'll be fine, she'll proably just think i'm hung over or something. considering it was my b-day and thast is the altamite excuse to party. its like its my birth day so it is ok. this time 19 years ago i was still in the hospital, completly freah to this huge world that i knew absulutly nothing about. and thus it began. the begining of my life. i wish i could remeber the feeling of discovering veryhting with brand new eyes. looking around and trying to figure out what the hell this place is that layed behind the great warmth and comfort. what does go threw an enfants mind? what can it be, they have no language realy, havnt learned one yrt. so what would it sound like.? is it the same as we here our own iner voice. how can it be though. so what goes thrw=ew there minds? a child is so inocent. then as we grow we slowly lose grip of that pure fun u and clerness of mind, start questioniung the childish games u play. not being able to see your imaginary land so clearly ne more, hten u start realing how corupted thw world realy is. and that a big enough chunck of people in this world will screw u over in a heart beat, but me myslef i can see myself still gripping to that land that i held dear to myeslf. but as much as i want to thers thaqt other one who just wasnt to lose grip and fall into the great beyond. thats my probalem i see a balck voide. nothing but drakness, nad for the first time, well not first i guess, u cnat realy say that be more when almost 2 years has past. i want to go back to school. i miss it. but i can see myself falling threw on it agian. it all hit me gradjuating year. i was like shit this thing is coming to an end kinda thing. i guess why i had those thaughts beacsue of how i knew i was. i allped for college, cuase thats what u do. at the same time wondering if i'm ven going to pass and get my diploma. i slacked off do fucken mcuh. but imagine this i gradguated and got exceepted to dawson college. holy shit. i;m going to fucvken college. i ell myself i have to change some things in order to get by. for one not smoke so much pot, it does make me a tad bit sloewr, start not going out every night to get uded to having a night in in order to study. i guess how i got by was i payed attention. in class i guess i could be considered a good student class, well if i liek the class. askk questionns and shit. cause i hate leaving unanswered stuff in my head it bugs me. well ne ways i start at dawson, not doing ne of the things i set out to do. gave myself excuses one day bitch at myself anohter. college is pretty cool. i like most of my classes, fave is history, alwaysed thaufht that sybject. that was the one class i did realy well n at dawson. theres somrthing about it that just intrigues me, learnig the story of where we live. one giant story thats how i can do good in history. its easy to remeber a bunch of things if u just make a few conections, everything happends because of something else. and a lot of it is realy commen sence, well the social aspect ne ways cause as much as things changed we oursleves as human beings have not.we still have the same character ttraits as someone hundreds of years. basic instincted has not changed, i think i lost my pint ages ago. sitautions can sometimed be easlily pradiscted but just looking a some simple facts.physch was another of my favorites and social sciences was just what i was explaining b4 realy just making sence of the things around us best we can. know why we do the things we do. homework, no proba i'll do it. done more and more homewrork, will do it soon, fuck i have to do that shit. k sitting down doing my shit, decide to not finish it, barley gettin nw thing done, guess going out is more important. ya, hmmm. i cant make ne more excuses seeing the profs look at me knowing i;m going to be one of the many that drop out. in time they fgure. despite everything i'm still having a good class here and ther, the ones that i;m actualy attending, supprised a couple of teachers by answering a lot of ther questions. social sciences is realy just commen sence. got 86 on a history test, cool. but cant make ne more excuses. i'm not doing nrealy half of what it takes in order to get by. being attentive isnt going to get me by ne more. i know it. i slowly sop going to classes complrtly. stuck with history for awhile longer than the ohters. fucked up. going to one class. might as well stop going to that one to, oviously i cnat do it right now. fuck it. but i'll go back i tell myself. and truly want to beleive but somehow cant. i'm just going to do thw whole thing agian. i realy wish teachers challenged me more in high school. made me do something. well i guess i shoudnt balme them. i chose to be a lazy fuck rather than try. i wish i have though now that i look back it. imagine what i could of done. some people realy put effort towrds the classes and i can do them realy well but decife that a 70 is jsut fine by me, hey its s pass isnt it. could of done good. i develpoed a stoner mentality, i strarted smoking pot around 14, its not the actual affects it does to ur mind or ne thing. well abit but not tto much to worry about but u develope this lifestyle of smoking pot everyday and everything that comes with it, not doing ne thing but sit and chill. it even started to feel like there was nothing to do if there wasnt ne pot, like sitting arounf doing nothing is boaring but hey throw a joint in the picture and sudenly u have something to do. this has been pretty sctterd writing. i was palnign on just writning a bit to get myself a bit more tierd, sleep. but i think i've been doing this for a good half hour, pretty freaken bright outside. well once again i'm going to attempted sleep. if i fail i will surly be back, so lets hope that i', not

Listening To: closing time by semisonic

» GloOow on Mon Oct 24, 2005 @ 11:02pm
Title:Cette façon de rayonner
Posted On:2005-10-24 23:02:55
Posted By:» GloOow
Depuis ses dernières années Grand-Maman...

Tu avais cette façon de rayonner,
Malgré se regard flou et vide.

Je voyais très bien que tu souffrais,
mais je ne voulais juste pas encore me l'avouer.
«Que bientôt... tu allais nous quittez.»

Mais quand tu pausais se certain sourire..
Je n’avais pas le choix, je me mettais à rire.

Je savais qu'après tout...
il te restait encore un petit bout de chemin,
à faire avec nous.



Tu sais…



*** Je pouvais te voir souffrir et j’en était pas capable,
Mais te voir te laisser mourir ça, j’en était incapable.

« J’aimerais tellement que la vie soit plus simple,
Mais ce n’est pas moi qui l’a choisis et l’a créer. »

*** Je peux choisir qui je veux être.
Mais je ne peux pas choisir qui je suis.

« Je suis comme je suis.
Avec ma personnalités flamboyante,
mes qualités sur une épaules et
mes défauts sur l’autres. »

*** Je peux faire mon futur…
Mais ne peu pas changer le passé.

« On apprendra toujours de ses erreurs.
Ainsi est la vie…
Ce n’est pas une catastrophe,
Mais d'avantage un chemin de bonheur. »

*** J'aurais pu vouloir de tout mon coeur que tu guérisses.
Mais je ne pouvais malheureusement pas te guérir.

« Mais c'est dans les moments les plus sombres,
l'âme refait ses forces pour continuer
à supporter la vie. »



******Tu resteras toujours dans mes pensés...
et me rendra toujours de plus en plus forte.******

J'espère que tu es bien là haut.
Avec ton mari, tes enfants et tes amis(es)...
perdu, mais de nouveau retrouvés.
ET* surtout plus cette affreuse souffrance à
trainer avec toi.

Enmène avec toi se petit mot.
Et n'oubli jamais que «Je t'aimes!» .

Affectueusement ta petite fille...
ton coeur en or comme tu disais tant.

» sensake on Mon Oct 24, 2005 @ 7:31pm
Title:Je dormais. (version raccourci)
Posted On:2005-10-24 19:31:48
Posted By:» sensake
L'autre nuit, j'ai fais un rêve. C'était l'histoire d'un gars dont je ne me rappel plus son nom, mais que je vais nommer Cuthenbert. Comme ca je suis certain de pas viser quelqu'un.

C'est donc l'histoire de Cuthenbert qui se lève chaque matin dans sa vie très heureuse de tout les jours. Il aime bien sa routine car il a obtenu un bon emploi et ce n'est pas un gars déssespéré avec les filles. Il aime bien son chez-soi car c'est lui-même qui la soigneusement choisie et décoré. Il s'entend bien avec les monde en général et le monde l'aime bien. De plus, il est très fièr de sa petite voiture qu'il à payé très chèr.

C'est là que mon rêve à tourner en cauchemard.

Cuthenbert se lèva un jour et lu dans les journaux du monde entier que la réserve de pétrole mondial était à un niveau ultra critique. Et que du même fait, la vente d'essence sera contrôlée et utilisée seulement dans des cas jugés nécessaires. Voilà! Il ne lui reste que quelque litres d'essence dans sa voiture avant que celle-ci ne serve plus qu'à un besodrome non-mobile... hélas.

Les premiers jours n'était pas si pire. Il y avait de moins en moin de voitures qui circulaient, donc plus de piétons pour admirer sa superbe voiturette. Et quoi de plus merveuilleux que de ne plus chercher pour une place de stationnement? Mais la tristesse s'intalla rapidement quand il s'appercu que la vie de sa chère automobile tirait à sa fin. L'essence ne se compte plus en L, mais en ML.

Le jour fatidique arriva et plus une voiture, plus un camion et plus une moto roulait dans les rues. C'était attroce, du jour au lendemain, il n'y avait que des rues piétonaires. Par chance, l'humain est un être qui peu s'adapter pour survivre. Sur l'espace de moin de 2 ans, le sytème de mondialisation ne fonctionnait plus. Les gens de chaques régions ont du se déversifier. Il n'était plus question d'avoir 2000 opérateurs de machinerie Pepsi dans une petite ville de 3000 habitants. Maintenant il fallait répondre nous même à nos besoins. A cause de ça, plein de gens on été forcé de se trouver de nouveau talents qu'ils pensaient impossible.

Ca ce n'est qu'une des choses térribles qui c'est produites. Le transport n'étant presque plus possible. Le monde voyagent maintenant en vélo ou autres trucs du genre. Maintenant les société ne sont plus obèses, seulement ceux qu'on appel "les bon gros", comme les cuisiniers subsistent. Les sociétés ce sont éloignés du au manque de transport. Ceci à malheureusement diversifié et renforcé grandement les cultures.

Voilà où en est rendu Cuthenbert. Aujourd'hui il va travailler comme menuisier. Il est considéré comme le meilleur de sa ville. Il ne fait que quelques contrats exclusifs et très payants. Ceci lui donne beaucoup trop de temps libre. Sans oublier qu'aujourd'hui il en prend 45 minutes de plus pour allez travailler. Non parce que sa magnifique voiture, qu'il garde toujours, fesait le trajet en moin de temps. Mais parce que maintenant il doit parler à une bonne vingtaine de personnes lors de son trajet en vélo. Tout du monde qu'il à rencontré en attendant à des feux de circulations en vélo. D'ailleur, c'est en vélo qu'il à fait la triste rencontre de sa nouvelle petite amie qu'il adore.

C'est peu après là que mon rêve c'est terminé en sueur; Quand j'ai vu que dans un avenir sans essence, les chinois n'écoutais pas de Britney Spears!

P.S. Prière de ne pas regarder les fautes de français.

Listening To: West side of my brain.

» Andiie on Sun Oct 23, 2005 @ 11:43am
Title:Faire le tri
Posted On:2005-10-23 11:43:50
Posted By:» Andiie
Une amie extraordinaire m'a récemment fait remarquer quelque chose. En fait, elle m'a mis en pleine face tout ce qui faisait que ma vie n'allait jamais tout à fait bien. Comme toujours, elle a lu dans mes pensées mieux que moi-même et elle m'a donné la réponse aux questions que je me pose depuis si longtemps...

"Est-ce que tu t'aimes Andie?" J'ai fait le saut quand elle m'a posé cette question. "Bien sûr que oui, je m'aime!" Ça m'a pris tellement de temps avant de pouvoir dire ça que j'en suis persuadée maintenant. "Alors pourquoi tu te laisses marcher dessus comme ça?"

Ça y est, c'était fait. Elle avait mis le doigt sur le bobo en deux phrases alors que je creuses la question depuis des mois. Pourquoi est-ce que je laisse les gens m'utiliser alors que j'en suis tout à fait consciente et que je sais que je vais avoir extrêmement mal quand quelqu'un va me le remettre en pleine face? Comme si je ne pouvais pas en être totalement convaincue par moi-même... J'attends que quelqu'un me le confirme avant d'y croire. Et LÀ ça fait mal. J'en veux plus à la personne qui me l'a fait remarquer qu'à la personne qui m'a vraiment fait mal...

C'est pour ça qu'elle ne me parlait plus depuis des mois. Elle avait peur de me faire mal. Mais je ne peux que la remercier.

"Tsé, ça peut faire du bien des fois d'imaginer la mort de quelqu'un!" Une autre personne qui est toujours là pour moi. Elle a subit maintes fois mes crises de rage à son égard. Elle en était venue à avoir peur d'être honnête avec moi. Je pardonne trop vite et j'oublie trop facilement. Je ne hais point. Du moins, pas plus de quelques jours. Tout redevient beau et rose dès que l'objet de ma haine démontre UN seul geste de bonté envers moi. La haine que j'avais envers cette personne n'étant pas exprimée se rabat sur mes épaules et là commence la destruction. Je veux haïr, mais je ne veux pas qu'on me hait. Alors je les laisse me faire de la peine pour ne pas avoir à affronter une haine réciproque.

Maintenant que j'ai identifié les gens qui profitent de ma gentillesse, je vais pratiquer un tri. Ceux qui m'ont fait mal et que je laisse encore me faire mal sous le couvert de l'amitié. Ceux qui s'appuient sur moi parce qu'ils savent que je ne dirai pas non, même si les aider va finir par me faire mal.

Je ne serai plus gentille avec ces gens. Ce sera très difficile... Parce qu'il y a certaines de ces personnes qui me sont très chères malgré le mal qu'ils me font.

Certaines personnes paraissent inoffensives. C'est de ceux-là dont on doit se méfier le plus. Le meilleur des copains peut tromper sa blonde et ne jamais lui dire. Le meilleur des amis peut se servir de vous pour remonter son ego.

Je ne les laisserai plus faire. Ces gens qui me font pleurer, je ne les laisserai plus intervenir négativement dans ma vie.

P.S. : Je n'ai nommé aucun nom et que ces personnes que j'ai épargné se sentent EXTRÊMEMENT chanceux que je me sois tue. Ce ne sera peut être pas toujours le cas...

Listening To: Garbage - Bleed like me (thanks Clouder :) )

» GloOow on Sat Oct 22, 2005 @ 8:41pm
Title:L'amitier
Posted On:2005-10-22 20:41:17
Posted By:» GloOow
Certaines entrent dans notre vie
et ne font que passer...

D'autres s'y attardent
et laissent des empreintes
qui nous transforment à jamais.

» GloOow on Sat Oct 22, 2005 @ 8:10pm
Title:La cicatrisation
Posted On:2005-10-22 20:10:35
Posted By:» GloOow
Quand tu es blessé dans tes sentiments,
Ton corps amorce un processus
qui se fait aussi naturellement
que la cicatrisation d'une plaie.

Laisse ce processus accomplir son oeuvre,
Reste confiant que la nature
t'apporteras la guérison.

Sache que la douleur s'apaisera,
et que peu à peu tu deviendras
plus fort et plus heureux,
plus SENSIBLE et mieux OUTILLÉ.

» anima on Fri Oct 21, 2005 @ 5:16am
Title:Quelques Données De Base Sur l'Univers
Posted On:2005-10-21 05:16:40
Posted By:» anima
Vitesse de la lumière
300.000 km/seconde

Une année lumière
10.000 milliards de km

Distance Terre-Soleil
8 minutes-lumière

Diamètre de notre galaxie
100.000 années-lumière

Diamètre supposé de l'univers
15 milliards d'années-lumière

Distance moyenne entre les galaxies
1 million d'années-lumière

Nombre d'étoiles dans notre galaxie
100 milliards

Nombre d'humains ayant vécu sur Terre depuis que l'humanité existe
100 milliards

Age de l'univers
15 milliards d'années

Age de notre galaxie
8 milliards d'années

Age du Soleil et de la Terre
4,5 milliards d'annéess

Temps de révolution du soleil autour de notre galaxie
200 millions d'années



Nombre de cellules dans un humain
100.000 milliards

Particules élémentaires dans un humain
30 milliards de milliards de milliards

Nombre d'atomes dans une cellule
1000 milliards

Nombre de quarks dans un cm3 d'eau
2 millions de milliards de milliards

Nombre de neurones dans un cerveau
30 milliards (à la naissance)

Connexions potentielles par neurone
10.000 connexions (ou synapses)

Connexions potentielles dans un cerveau
200.000 milliards



ECHELLE DES DISTANCES DANS L'ESPACE

"Si le Soleil était une orange, la Terre serait une tête d'épingle tournant à 15 mètres de l'orange, Jupiter une cerise tournant à 77 mètres, Pluton serait un grain de sable tournant à 580 mètres, et Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche de la Terre, serait une autre orange située à 4000 kilomètres !"



RAYONNEMENT COSMIQUE

Les rayons cosmiques sont constitués de différentes particules à haute énergie en provenance de l'espace et du soleil. Elles sont capables de traverser n'importe quelle matière à une vitesse proche de la lumière. Nous sommes traversés en permanence par ces particules.

La quantité de rayons cosmiques reçus sur une surface équivalente à la paume de la main est de 655 particules par heure, soit environ 11 particules à la minute.




SUPERCORDES

La théorie des supercordes est actuellement l'hypothèse la plus avancée et la plus prometteuse vers la découverte des fondements ultimes de la matière. Toutes les particules qui constituent la matière (protons, neutrons, électrons, quarks, photons, etc) seraient en fait l'émanation d'une seule entité, appelée "supercorde" et qui serait une vibration, un peu comme une note de musique. Selon la longueur d'onde de cette vibration, la corde apparaitrait comme telle ou telle particule dans le monde de la matière.

De ce point de vue, l'univers serait... de la musique! Une musique dont les notes formeraient une symphonie plutôt que du bruit...

(à lire à propos des supercodes, le livre de Brian Greene "l'Univers élégant")

» nads on Fri Oct 21, 2005 @ 12:36am
Title:wierd
Posted On:2005-10-21 00:36:11
Posted By:» nads
i should be in bed right now. i have to be up in like 4 hours. another day of work with not much sleep. but i'll survive.well ppl wanna watch a mvie so.....

Listening To: gravity by a perfect cirle

» sensake on Thu Oct 20, 2005 @ 7:18pm
Title:JOKE inside!
Posted On:2005-10-20 19:18:21
Posted By:» sensake
Oh Mon Dieu! Par ou commencer?

Je crois que c'était avant hier, je marchais pour allez prendre mon téléporteur. Non, non non, ca c'était dans un film hier... A moin que.. non, je recommence du début. J'dois être trop exité >8 )

Bon, je disais donc que j'allais prendre mon bus après ma job plustôt cette semaine quand un bum ma arrêté pour me demander un peu d'argent. Mais pas n'importe quel bum, c'était le clochard qui a fait ma semaine! Je m'explique, tout d'abors il se présente.. un nom que j'ai vite oublié >8( et c'est ensuite qu'il me dit que pour 30 sous, il me conte une joke. J'ai pas pu dire non et j'ai tout suite dit "Shoot!"

Il me dit alors; "Tu sais késsé ca sens le vag..." DÉSOLÉ! Je ne peux pas la raconter ici, j'aurai trop peur de choquer du monde.

Mais si vous voulez la connaitre, vous pouvez toujours me contacter par un moyen ou un autre, ca me fera un plaisir! >8P

Listening To: Mr. T and his A-TEAM TO THE RESCUE!!!!! <-- scuser la

» GloOow on Thu Oct 20, 2005 @ 5:19pm
Title:Plus en plus fOrt
Posted On:2005-10-20 17:19:09
Posted By:» GloOow
Tout ce qui ne tue pas rend plus fort!
Ce n'est pas le doute qui rend fou :
c'est la certitude.

Je te sais capable de tout le mal possible
c'est pourquoi j'exige de toi le bien.

Si tu donnes un poisson à un homme,
il mangera un jour .

Si tu lui apprends à pêcher,
il mangera toujours.

Celui qui parle ne sait pas,
celui qui sait ne parle pas.

Un chemin de mille lieues commence toujours par un premier pas.
L'échec est le fondement de la réussite.
Je ne peux rien pour qui ne se pose pas de questions.

Quand vous plantez une graine une fois,
vous obtenez une seule et unique récolte.
Quand vous instruisez les gens ,
vous en obtenez cent.

L'énergie des esprits est abondante.
On la regarde sans la voir.
On l'écoute sans l'entendre.
Sa substance et sa forme ne peuvent être perçues.

Bien que l'on ne puisse la toucher,
elle est manifeste, pareille à l'Océan
et sa réalité ne peut être niée.

Celui qui sait obéir saura ensuite commander.

Quand le sage montre la lune,
le sot regarde le doigt.

L'expérience est une lanterne
accrochée dans le dos.

Si tu me commande pour me grandir, je te suis.
Si tu me commande pour me dominer, je te hais.

» clown on Wed Oct 19, 2005 @ 4:46pm
Title:I love Rave.ca
Posted On:2005-10-19 16:46:04
Posted By:» clown
HI everyone.. i LOVE YOU !!!

Listening To: http://psy.techno.fm

» nads on Wed Oct 19, 2005 @ 12:11pm
Title:lunch break
Posted On:2005-10-19 12:11:03
Posted By:» nads
yup on my luch breaki smoking a lovly rolled cigartte. Beutiful nicotine reducing me to rolling buts, yum. being broke sucks. but hey payed tomorrow. and i'm used to it so not so bad.Now am just killing time.wish i had a joint. working with a little hum makes it abit more barible. when i go back only 5 and a half hours left to go, and counting. i wish there wasnt a clock right in my view though it makes the time go by slower when i'm checking it every 5 minutes. i have no clue where these journal enties end up but hey they kill time. typing in a little blue box always is fun. i'm so itching to go to a good party. its been over a month and i must go dancing. i found a pic of me from the last one i went to, man i look craked out of it. but hey i was having fun. maybe i'll put it up.jesse is being a dick and i have to oppen a map so till next time good old journal

Listening To: all hope by tantrum

» Lyndsee on Mon Oct 17, 2005 @ 5:01pm
Title:BLACKLIGHT
Posted On:2005-10-17 17:01:39
Posted By:» Lyndsee
OMG I WENT AND BOUGHT MY TICKET=)
J'AI ACHTER MON BILLET A PLATINE=)

Listening To: Hell'D

» spannungsbogen on Mon Oct 17, 2005 @ 12:00pm
Title:Suicide Rave.ca
Posted On:2005-10-17 12:00:27
Posted By:» spannungsbogen
Ils sont bien plus marrant que les suicides Ravezone! :D

Hop plus aucune info de profile, plus de photo, seulement un nom et quelque fois une petite phrase touchante bourré d'inside qui nous fait réaliser a qu'elle point certain sont dépendant et artificielle!

Listening To: Mon chat qui ronronne

» sensake on Wed Oct 12, 2005 @ 10:01pm
Title:Rectification!
Posted On:2005-10-12 22:01:17
Posted By:» sensake
First, à chaque fois que j'écrirais "rectification" au long de ce texte, essayer de ne pas penser au mot rectum.

Rectification


Ok, vous êtes bientôt des milliers à me demander si c'est vrai? Si ce théorème complexe est sorti de ma tête? Si il est vrai?

Editor'sNote: Le mot "rectification" est foutrement trop long à écrire, ne plus l'utiliser.

Si vous ne savez pas de quoi je parles, prenez une pause et aller lire les comments de ceci --> http://www.rave.ca/users.php?id=2853&image=28422&s...

Maintenant que vous savez de quoi il sagit, voici quelques réponses:

Non ce calcul mathématique n'est pas sortie de ma tête et ce, surtout pas dans l'état ou j'étais. Si vous ne savez pas de quoi je parles, aller voir l'image suivante -- > http://www.rave.ca/users.php?id=2853&image=28422&s...

En voici donc un bref résumé:

lim(m --> ∞ ) sum(n = 1)^m (9)/(10^n) = 1
0,9999... = 1

AINSI:

x = 0,9999...
10x = 9,9999...
10x - x = 9,9999... - 0,9999...
9x = 9
x = 1.

Ceci à été imaginé par un nowhere qui viendrait prouver que 1 = presque 1. WOUHOU! totalement useless. Mais bon, j'imagine qu'on peut en tirer une morale... du genre: Pas besoin de tout avoir pour être complet.


Listening To: My beer... oh SWEETY! <3

» Monsieur_Pomme on Mon Oct 10, 2005 @ 3:35pm
Title:FUCK IT .......
Posted On:2005-10-10 15:35:01
Posted By:» Monsieur_Pomme
FUCK IT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

» sensake on Mon Oct 10, 2005 @ 12:43pm
Title:Dire qu'il y a du monde qui lit ca!
Posted On:2005-10-10 12:43:38
Posted By:» sensake
Incroyable mais vrai, le nombre de lecteurS de ce journal à augmenté en flèche. Aussi bien que j'ai la grande fierté d'annoncé que je peux maintenant écrire lecteurS avec un S. Car oui mesdammes et messieurs, ils sont désormait rendu aux nombres de DEUX!!!

A vrai dire mes contacts auprès des informateurs du président Bush me disent qu'il y a probablement plus que 2 lecteurS. EditorsNote: j'aime mettre un S après "lecteur" Je disait donc qu'il y avait d'autres lecteurS mais que ceux-ci étaient probablement que des scruteurs de forums comme ils ont chez Nintendo. Le genre de gars qui fait le tour du web pour voir si on ferait pas une mauvaise utilisation de leurs noms. Eux, je les aimes pas! EditorsNote: Envoyer une lettre de bétisses à Nintendo.

Donc je vais sans plus tarder nommer les 2 courageux qui ont lut mes niaiseries.. du plus ancien au moin ancien:

Jizzy
et
Daf
!!

Késsé j'fais encore icit?

Listening To: the BATman

» Corey_K on Mon Oct 10, 2005 @ 5:39am
Title:me
Posted On:2005-10-10 05:39:12
Posted By:» Corey_K
I'm all alone.

Listening To: DMX Krew

» karpe on Fri Oct 7, 2005 @ 7:36pm
Title:My cd now @ AtomHeart
Posted On:2005-10-07 19:36:25
Posted By:» karpe
Hello friends,

After a long work, we are proud to announc, now our cd 'Angel of disorder' is in sales at AtomHeart in Montreal.

For sure, we continue to sell it for people around the world in our online store http://store.digital-dream.ca

This friday is a huge step for us. All people buy our merchandise help us so much for our futur album and events.

Thank you so much for your wicked support !!
Digital Dream

AtomHeart
514-843-8484
364, rue Sherbrooke Est,
Montréal, QC
H2X 1E6


» karpe on Mon Oct 3, 2005 @ 2:16pm
Title:Mon conte pour enfant : ISiLDOR
Posted On:2005-10-03 14:16:12
Posted By:» karpe
Isildor le rêveur


Isildor aux cheveux de boucles d'or
Nez pointu quelque peu trapu est seul dans son lit.
Son imagination débordante fait de lui un être extravagant et de surcroît solitaire aux yeux d'autrui.

Fixant tranquillement son plafond il décida tout d'un coup avec ses yeux, d'abattre toutes les barrières qui l'emprisonnaient. Totalement fasciné par l'étonnant spectacle que ses pupilles s'en dilataient. Ce qu'il voyait était un ciel noir qui le couvrait d'un étourdissement soudain. Il en perdit tout sens de gravité. La seule chose qui pouvait le retenir de ne pas tomber était son lit moelleux. Il se sentait si seul dans ce noir avide qu'il décida d'aller plus loin, d'explorer voir si la noirceur avait une lueur.

Il prit donc son compagnon, Milan le serpent, et lui demanda de l'aider à voyager à travers le ciel. Et aussitôt Milan lui répondit”: Issssssssildor, vossssss orrrrdres ssssseront exécutés." Tout d'un coup, des ailes poussèrent comme des fleurs aux couleurs multicolores du printemps et paf! A gauche, pouf! A droite.

Notre ami Isildor en était fasciné et sauta sur son lit et s'exclama: "Regardes Milan, tu n'es plus un serpent mais un dragon, le plus beau des dragons! Tes ailes ressemblent à des arcs-en ciel et elles sont magnifiques!" Milan baissa la tête, acquiesça et lui répondit d'une voix calme mais qui englobait l'atmosphère: "Cramponnez-vous maître, nous partons". Isildor prit la barre du lit et ils décollèrent d'une vitesse foudroyante et exaltante. Il quitta désormais sa prison pour d'autres horizons.
Aurevoir lui fit-il d'un geste de la main.

Milan demanda à son jeune ami”: Où allons nous nous diriger maître?"
Isildor lui répondit. "Tout droit, allons voir ce qui nous attends, prenons garde devant il me semble qu'il est..." Et ouffffffffff! de justesse il contourna un satellite qui polluait le beau ciel.
Ils dépassèrent la lune, mars et même pluton sans trouver quoi que ce soit qui pourrait même être intéressant. Voyant des cercles colorés quelques temps après Pluton, ils décidèrent après s’être consultés de s’en approcher.

Plus ils s'approchaient, plus ils voyaient que ces cercles étaient un tourbillon d'une couleur bleutée. Ils tentèrent leur chance et en s'approchant, flouuuup! le tourbillon les aspira! Isildor tomba et dégringola de tous côtés puis, épuisé de cette chute, s'endormit aussitôt. Quelque temps après, quand Isildor s'éveilla, il vit qu'il flottait dans un univers remplis de petits êtres brillants.

L'un d'entre eux s'approcha d'Isildore. C'était une petite étoile toute illuminée. Coquette, elle était, et d'une voix douce et sereine aborda Isildor en lui demandant ce qu’il faisait là et me disant que ce n'était point ma place. Isildor s'aperçu du même coup que son bon ami Milan avait disparu! Il scruta
l’horizon à sa recherche mais sans succès et se mis soudainement à pleurer la disparition de son valeureux ami.

La petite étoile était attristée et lui demanda ce qui se passait et il lui expliqua la situation.
Elle lui dit “: suis-moi, nous allons le retrouver ton ami Milan." Mais il répliqua”: Comment pourrais-je vous suivre, je flotte suspendu dans les airs!" Mais en disant cela, Isildor s'aperçu qu'en ballottant ses bras de bas en haut et aussi ses jambes, il pouvait se déplacer. Il nageait parmi les étoiles! Quelle sensation extraordinaire! Elle dit ensuite qu’aussitôt avoir retrouvé mon ami, elle nous emmènerait sur la planète Vahala pour que nous puissions rencontrer la princesse.

Pendant qu'il nageait parmi les étoiles, il vit que certaines d'entres-elles étaient moins illuminées que les autres. Elle lui expliqua que depuis peu une sorte de fléau s'était abattu sur eux. Que selon la prophétie, un être provenant des étoiles serait le seul à pouvoir enrayer ce fléau. Serait-ce lui, Isildor, cet être? Si oui, pourquoi l’avoir choisi lui?

Quelques questions et inquiétudes allaient et venaient dans sa tête mais sa préoccupation actuelle était de retrouver son ami Milan. Cette bonne amie étoile demandait souvent à ses compagnons des informations et des directions s’ils avaient vu quelque chose d'inhabituel. Après quelques temps, il vit au loin une forme brillante et plus grande que les autres.


Mais oui, c'était lui, je le sentais dans tout mon être, mon cher ami Milan! Ma joie fût-elle que je ne pu m'empêcher de crier son nom: " Milllllllannnnnnn!!!"
Il était là, à discuter avec d'autres étoiles et me fit un clin d'oeil qui, aussitôt me remplit de joie! "Vous êtes là maître, je ne m'attendais pas à vous voir car je repartais à votre recherche moi aussi et on ne se serait peut-être jamais trouvé si je ne m'étais pas arrêté pour parler à ces étoiles. On a eu beaucoup de chance! "

Je lui répondis sans cacher ma voix qui vibrait d'excitation de le revoir enfin:
"S'il vous plaît Milan, arrêtez de me donner le titre de maître, vous êtes mon ami!" Immédiatement milan fût remplit d'une joie telle que pleins de petites mains et de bras apparurent sur lui et rétorqua: " Alors où allons-nous Isildor?"

"Nous allons voir la princesse de Vahala et ma bonne amie l'étoile va nous y conduire." Alors tous trois ils se dirigèrent en virevoltant tellement que cela paru aux yeux des autres comme une danse synchronisée et avec la lumière que produisait l'étoile on aurait dit de la poésie.

Entouré d'une bulle, le pays de Vahala était un immense bout de terre qui flottait lentement dans l'espace. Quand ils entrèrent dans la bulle, ils virent des couleurs virevoltant, voyait des gens souriants, fêtant, des inventions qu'il n'aurait jamais pu imaginé ou croire possible sur Terre. Des rivières turquoise qui se dirigeaient vers le palais de Vahala fait de cristal qui ressemblait à une fleur qui étincelait parmi les étoiles le rassurait sur ses émotions et se sentais très confortable. Ils arrivèrent donc au palais où deux gardes aux chapeaux quelque peu farfelus les accueillerent. L'étoile leur dit qu'ils venaient rencontrer la princesse et qu'elle emmenait deux personnes qui pourraient fort bien l'intéresser pour leur problème actuel. Les deux gardes leurs firent révérence réservée à la noblesse et ouvrirent les portes du palais.

Au loin, ils aperçurent une femme assise sur un trône qui avait la forme d'une main. Isildor s'approcha et vit qu'elle était occupée avec un valet et attendit. Après un bref moment elle se leva. Quand Isildor la vit s'approcher il fût étonné et gêné par son regard et sa prestance. Elle dit: " Bonsoir Pirocha, reine des étoiles, que puis-je pour vous?"

Pirocha répondit: "Je vous emmène deux visiteurs provenant des étoiles chère princesse." La princesse eût un regard étonnée et intéressé”: Des étoiles vous dites ma chère Pirocha?" Elle répondit du plus grand sérieux qu'elle le pouvait: "Oui ma chère princesse tous les deux des étoiles." La princesse s'agenouilla et un silence d'or s'installa dans la pièce. Isildor se racla la gorge et dit: "Levez-vous princesse, Milan et moi, venons de la planète Terre et c'est en se promenant parmi les étoiles, en se perdant et en se retrouvant grâce à la reine Pirocha que nous sommes ici. La princesse les regarda d'un air bienveillant et leur demanda”: Pourriez-vous me décliner vos noms?" Isildor lui répondit aussitôt”: Je me nomme Isildor et voici mon fidèle compagnon Milan." En disant cela il remarqua que les cheveux de la princesse changeaient de couleur à chaque fois qu'elle parlait.

"Comme vous savez, je suis la princesse de ce royaume et je me prénomme Butane.
Notre univers est compromis par un véritable malheur et il se meurt de jour en jour. Un de nos prophètes avant de mourir nous a laissé une prophétie comme héritage. Qu'une personne venant des étoiles serait la seule clé pour penser toutes les blessures causées par ce fléau ! Alors étranger, êtes vous notre seul espoir? Je vous en prie, aidez-nous!

Isildor ne perdit pas une seconde pour lui répondre”: Princesse Butane, nous allons certainement vous aider mais il vous faudra nous dire comment." La princesse leur demanda de la suivre et ils franchirent un nombre incalculable de couloirs et monter plusieurs escalier pour s'arrêter enfin au dernier et, en regardant tout autour pour la première fois, il remarqua des écritures sur les marches. Il se garda bien de demander à la princesse ce qu'elles signifiaient. Ils arrivèrent dans une bulle où flottait une autre bulle comme celles que font les enfants quand ils en soufflent et souvent quand il était plus jeune, Isildor avait un malin plaisir d'en faire et de courir pour les crever une après l'autre.

Ils arrivèrent près d'une petite table ronde et au milieu se trouvait une fleur dans un bocal. "Je vous présente la fleur Dana qui depuis peu s'est endormie et nous ne savons pas pourquoi. Elle est la racine de notre univers, l'âme, la balance et voue êtes les premier et les derniers à la voir et c'est pourquoi je vous demande de trouver comment la réveiller ou la guérir.
Elle est trop précieuse pour nous, alors comme je ressens venant de vous une bonne aura, je vous ai donné le privilège de la voir.

Isildor en se prosternant dit”: princesse, elle est infiniment belle cette fleur! Milan et moi allons faire notre possible pour vous aider. Milan fit comme Isildor et répondit”: Certainement princesse, une si belle fleur ne doit point dormir." Ils s'en retournèrent à la salle du trône de la princesse repassant par tous les couloirs et toutes les portes. Elle leur indiqua d'aller au Nord et rencontrer les Zagachi et qu'eux sauront sûrement les aider. Elle leur donna comme présent à tous deux, une feuille en cristal bleuté et dit”: Avec ce présent, ils sauront que vous êtes envoyés par moi mais ne la perdez point."

Ils dirent au revoir à Butane la princesse, à Pirocha la reine des étoiles et se dirigèrent vers le nord.

"Bonne chance mes amis, ce fût un plaisir de vous connaître"


Quand ils sortirent du château, le chemin qu’ils prirent était pavé de pierres musicales et ils s’amusèrent à créer une musique tout en marchant. Après quelque temps ils arrivèrent devant une immense forêt. Un écriteau leur indiqua que cette forêt se nommait : "La forêt de l’oubli" Ils la dépassèrent et une petite voix résonna : " Hum, hum… Noble voyageurs courageux, bienvenu dans la forêt de l’oubli entrez-y sans souci, et n’ayez crainte pour votre vie car ceci est la forêt de l’oubli."

L’effet de surprise passé, et quelque temps dans les bois sans rien pour les arrêter sur le chemin, la fatigue par contre commença à les envahir car la nuit sombre commença à tomber. Isildor terrifié par tous les bruits de la nuit regardait partout ainsi que son meilleur ami Milan avec des yeux suppliants de s’arrêter pour être capable de dormir pour ne plus entendre ces bruits.

Seulement avec la lumière que produisait le yeux de Milan, les deux amis se couchèrent et Milan prit Isildor sous ses ailes pour le protéger du froid et d’éventuels prédateurs. Milan lui chanta tout doucement une berceuse pour l’endormir ce qui fonctionna à merveille.


Quand il se réveilla Isildor ne reconnaissant plus du tout l’endroit s’écria : " Dragon, qui est-tu, que me veux-tu et que fais-je dans cette immense forêt que je ne connais pas?" Il se mit à pleurer toutes les larmes de son corps et Milan faisait de son mieux pour le consoler et en même temps réfléchissait comment guérir son ami du sort de la forêt de l'oubli avant qu'il ne soit trop tard et qu'il oublie trop de choses. Soudainement Milan eût une idée : Il prit délicatement le bras de son compagnon mais ce ne fût pas chose facile car Isildor tremblait de frayeur et se débattait lui qui ne reconnaissait pas du tout son ami. Du bout de sa plus petite griffe Milan fît une petite entaille dans le bras d'Isildor et de peine et misère lui donna une goutte de son sang car d'expérience il savait son sang magique. Celui d'Isildor est rouge et celui de Milan d'un blanc crémeux.

Quand Isildor reçu la goutte de sang de Milan, instantanémement il demanda à Milan”: Je viens de me réveiller et j'ai un énorme mal de tête. Ai-je dormi longtemps?" Juste avant que Milan eût le temps de répondre, ils sentirent des flèches d'une longueur de un centimètre les atteindre et ils se rendormirent aussitôt. Une tribu assez qu'ils jugèrent primitive était là, à leurs pieds quand ils se réveillèrent.

Maquillés, peau foncée, chaussés de mocassins, et couvert d'une peau d'animale assez bizarre les regardant et attendant la suite des événements. Finalement, l'un d'entre eux s'avança et lança à leurs pieds les deux feuilles que la princesse Butane leurs avait donné avant de partir et il dit”: Oh étrangers, mon nom est Zagachi et je suis vraiment désolé de vois avoir dérangé sur votre chemin mais en ces temps pénibles nous devons rester sur nos gardes. Vous avez avec vous une feuille de cristal marque de la reine de ce pays et votre présence parmi nous est la bienvenue. J'aimerais bien discuter la raison de votre venue parmi nous autour d'un bon feu à notre camp mais si vous désirez quitter, vous êtes libres. Isildor, le visage fendu d'un grand sourire répondit”: Zagachi, la princesse nous a demandé de venir te voir car nous avons à discuter du fléau dont cette planète est atteinte."

Ils allèrent s'asseoir autour d'un feu immense et accompagné d'un tamtam certains membres de la tribu ainsi que Milan qui dansait tellement d'une drôle de façon que tout le monde riait de bon coeur. Le festin terminé et la panse de tout le monde bien remplie, Isildor alla s'asseoir à côté du gourou et la discussion commença.

" Isildor, je vous présente mon fils Gaby, le meilleur des guerriers. Tout comme vous il était perdu et je l'ai adopté et formé pour qu'il soit tel qu'il est aujourd'hui." Gaby était un guerrier bronzé aux cheveux longs et bruns, qui était un être reposé et réfléchi mais rapide et rusé. Zagachi reprit la parole”: Cher Isildor, dernièrement j'ai consulté l'oracle qui me révéla que la couleur de la rivière Malawi au Nord-Ouest avait changé de couleur, d'odeur et même la nature tout autour avait changée elle est sombre et vorace et qu'un être ténébreux nous y attend. C'est pour cela que j'envoie Gaby pour vous accompagner car il connaît les chemins et les dangers qui vous guettent et pour avoir plus de protection pour mener à bien votre mission.
Gaby est muet mais il a les mains les plus rapides que je connaisse."

Isildor était tellement bouche bée de la généreuse offre du gourou qu'il bégaya quand il lui dit: ” Je vous remercie du fond du coeur cher Zagachi et je ne sais comment vous remercier." Alors, la fête et la danse se continua jusqu'à tard dans la nuit et Isildor se montra un excellent élève pour apprendre le langage de Gaby pour qu'ils puissent se comprendre durant le voyage.

Plus tard après avoir dormi et bien mangé avant la route, nos trois compagnons prirent la route que suivait la rivière Malawi pour arriver à sa source. Plus ils se dirigeaient vers le nord, plus la route devenait pénible autant mentalement que physiquement car ils luttaient contre le vent froid glacial. Plus loin une montagne les arrêta mais ils la contournèrent et enfin arrivés à la source, ils commencèrent à explorer les environs. La première chose qu'ils virent fût que la rivière était de couleur argent et rouge et elle s’écoulait d’une petite fissure de la montagne. Isildor scrutait les environs pour voir s’il verrait quelque chose pour éclaircir ce mystère mais ce fût sans succès. En discutant avec Milan, Isildor vit du coin de l’œil une ombre bouger à gauche des rochers.

Soudainement Isildor s’écria : “Qui êtes-vous? ?Arrêtez de vous cacher et montrez-vous!? Soudain le vent s’accéléra et les nuages de bulles devinrent de couleur rouge vif et noir. L’ombre noir tout d’un coup virevolta et on aurait dit des draps qui flottent au vent. Effectivement, c’était une cape qui l’aidait à se cacher aux yeux d'autrui mais certes pas aux yeux d’Isildor. Quel spectacle abominable que cet être offra: il avait l’air d’un vieux sorcier avec son nez fourchu et ses yeux d’un bleu des plus glacial qui tournait au noir.

Le sorcier parla d’une voix à peine audible : “Tiens, tiens, de quelle force tirez-vous le pouvoir de me voir jeune homme; Serait-ce le sang de votre ami le dragon de qui vous auriez eu ce don? Certes cela est très intéressant.?

Isildor répliqua : ?Arrêtez ces sornettes je ne vous connais pas encore et je vous déteste déjà; Est-ce vous qui avez contaminé cette eau? Celle que toute la planète a besoin? ? Le sorcier répondit avec un sourire mesquin : ? Non je l’étudie pour voir ses effets.?

Isildor s’écria : ? Menteur! Rendez la pureté à cette eau sinon…? Le sorcier qu'à vous trois vous aller réussir à me tuer?
MOUHAHAHA! Petits êtres innocents savez vous au moins qui je suis? Je suis le Grand Zatara, le seul et unique maître de ces lieux le dieu qui décide de l'avenir de la cité. En un clin d'oeil je pourrais anéantir l'univers. Et vous, vous êtes faibles, restez-le! Ces eaux ont des pouvoirs et avec eux je créé mon propre univers. Je décide ce que je veux. Pauvres idiots que vous êtes joignez-vous à moi et régnez à mes côtés. ? Le sorcier vit que personne ne répondait à son attente, dit : ?Bon vous ne me donnez pas le choix vous venez de décider vous-mêmes de votre sort et me fera un immense plaisir de l'exaucer."


Zatara d'un coup sec se camoufla avec sa cape et disparut. Pendant un moment ce fut le calme plat, mais un calme à vous glacer le sang. Tout d'un coup, ils furent entourés de vingt-cinq Zatara et les compagnons se resserrèrent pour former un triangle pour se protéger d'une attaque en scrutant chacun des Zatara pour voir lequel agirait en premier. Zatara se mit à faire des incantations et ses sosies l'imitèrent en tout point. Le son de sa voix multiplié par les vingt-cinq résonnait ténébreusement dans tout l'univers. Le ciel tourbillonnait et devenait de plus en plus rouge.

Isildor réfléchissait et comme ses amis, il surveillait les sosies pour voir lequel trahirait l'original. Soudainement, Isildor regarda au sol pour voir s’il ne trouverait pas un objet qui pourrait l'aider.

Il trouva une roche avec un côté luisant qui faisait effet de miroir et il se mit à tourner à l'intérieur du cercle pour voir lequel des Zatara reflétait sur la pierre. Isildor lâcha un cri et cela déconcentra son adversaire. Milan, qui avait suivi le manège d'Isildor était tellement en colère qu'il était devenu tout blanc et en regardant Zatara dans les yeux, s'illumina et lui souffla de toutes ses forces un jet de glace. Du même coup, Gaby s'élança comme une flèche sur Zatara et le frappa de son épée tellement rapidement que personne ne le vit faire. Zatara le sorcier le plus puissant de la planète Vahala éclata en morceaux. Suite à ce coup, le ciel fit entendre un grondement très profond et un éclair surgit de nulle part et tomba en plein milieu des compagnons et les propulsa assez loin les un des autres.

Isildor et Gaby se relevèrent et partirent en courant vers Milan qui lui, gisait sur le sable. Ils s'aperçurent que le sang blanc crémeux de Milan s'écoulait doucement du coté de son corps. Isildor pleurait l'état de son meilleur ami. Milan dit d'une voix très faible”: Je suis désolé je n'ai pas pu éviter la foudre et je sens que je n'ai plus beaucoup de temps à vivre. Tu n'as plus besoin de moi à présent car je ferai toujours parti de toi et je serai toujours là où tu iras. Maintenant, tu dois m'accorder une faveur, mon sang a une propriété magique; tu dois me lancer à l'eau et mon sang se répandra dans la rivière et va la guérir.

Isildor qui pleurait toujours ne bougea pas il se contentait de dire”: Non c'est impossible, pas toi, tu es le meilleur des dragons..." Gaby entreprit de prendre le dragon dans ses bras et Milan lui dit doucement”: Fait-le je t'en prie la seule chance que nous avons pour sauver le monde est celle-ci." Gaby le mit dans l'eau et il glissa tranquillement loin de leurs yeux et soudainement des centaines d'étoiles et d'étincelles sortirent de l'eau qui tranquillement retrouva sa chaleur et sa couleur argentée. Les étoiles montèrent vers le ciel et formèrent une constellation en forme de dragon qu'ils surnommèrent Milan.

Sur le chemin du retour, Isildor demeura muet attristé par la perte de son meilleur ami. Arrivé au village du guerrier Gaby il lui fit ses adieux et s'en alla au château seul. En y entrant il était d'humeur maussade il raconta leur aventure à la princesse et elle fût atterrée par la terrible nouvelle de la perte de Milan. Elle le remercia au nom de son peuple et fit la promesse qu'il y aurait une statue en leur honneur et avertirait les astronomes d'officialiser le nom de Milan pour la nouvelle constellation.


Elle lui fit boire une boisson au goût velouté qui l'aida à mieux se sentir et lui dit que son plus cher désir pour le moment est de rentrer chez lui. La princesse butane appela son magicien qui fît apparaîtr